La propreté

Cadre fiona

Conseils d’éducation de la propreté.

Pour le chiot, la propreté dans la maison ne va pas de soi :

c’est un grand espace dans lequel il va naturellement trouver des

endroits loin de sa couche pour faire ses besoins.

En effect, son instint lui dit de ne pas salir le lieu ou il dort.

Le reste de la maison est donc pour lui, tout a fait utilisable comme toilettes:

c’est  à ses maitres de lui apprendre qu’il est préférable de s’éloigner

encore plus « du nid », pour ne  faire ses besoins qu’à l’extérieur.

Première chose a faire lorsque l’on arrive pour la première fois a la maison,

c’est de le « déposer » un instant a l’extérieur dans l’endroit qui

sera « autorisé ».

Dès qu’il aura fait ses besoins ,on le félicite de la voix et

on le caresse lorsqu’il a fini.

Ensuite, on le conduira a ce même endroit, plusieurs fois dans la journée,

surtout au réveil et après les repas, toujours en le récompensant

chaleureusement a chaque fois.

S’il s’oublie a l’intérieur, il est très déconseillé de le frapper ou de lui

mettre  » le nez dedans » !! C’est cruel et ça ne sert a rien!

S’il est pris sur le fait (et SEULEMENT dans ce cas!) :on crie son nom,

et on l’attrape sans brutalité pour l’amener dehors et ensuite,

le féliciter lorsqu’il s’exécute.

Si l’on trouve un petite flaque suspecte, ou autre chose a la maison ,

on ne fait rien: punir le chiot après coup ne ferait que le troubler,

mieux vaut nettoyer hors de sa présence, après l’avoir sorti

Un effort d’observation permet en général de prévoir un « accident »

avant qu’il arrive: on sort le chiot a chaque fois qu’il se réveille,

qu’il a fini de manger, de jouer, ou si on le voit tourner en rond

en reniflant par terre.

Si l’on fait preuve de constance, il aura vite compris ce que l’on attend

de lui et demandera a sortir.

Avec de la patience et surtout, beaucoup d’amour,

vous réussirez très rapidement !

%d blogueurs aiment cette page :